La saga DevOps : lorsque le monde informatique s’est transformé au bénéfice de l’utilisateur final – Partie 5

5. Le changement de processus pour un changement profond de paradigme

Les principes précédemment évoqués auront des répercussions profondes sur les processus de développement et de maintenance, qui firent changer l’informatique de braquet tant en termes de fiabilité que de rapidité d’évolution. Surtout, la culture DevOps induisit l’intégration du changement comme phase intégrante des processus informatiques, dans une optique de qualité et d’amélioration continue sans plus de retard ni de surcoûts, dans une fluidité des processus humains encore jamais atteinte.

De fait, si on considère qu’une application qui dure est une application qui mute au fur et à mesure des besoins métiers, des usages clients, des changements technologiques, alors la culture DevOps permet une intégration continue de nouvelles versions sans détruire la version actuelle qui, elle, fonctionne. Le déploiement continu fonctionne aujourd’hui en automatisation totale, par exemple lorsq’un conteneur remplace un autre conteneur. Cette automatisation réduit tous les points de friction, et intègre tous les points d’analyse et de réflexion préalables lors du développement de la version en cours. Une culture DevOps induit des cadres de qualité plus stricts qu’auparavant, ainsi que des outils de coordinations d’équipes puissants.

Les processus Devops et tests automatisés

Des tests automatisés pour des versions publiées 100% fonctionnelles

La compilation du code en exécutif est elle aussi automatisée : une erreur empêche toute mise en ligne et sera testée en temps réel. Dès lors, désormais, dans le processus, le développeur se charge du développement, son cœur de métier, et l’administrateur systèmes a quant à lui affaire à un code parfaitement propre et adapté aux machines qu’il maintient. Mais à chaque point du processus, la qualité du code est testée et quoi qu’il arrive, une nouvelle version est toujours publiée lorsqu’elle est 100 % fonctionnelle. Mieux, la recette a lieu en parallèle au développement. C’est dire le temps de gagné sur toutes les étapes des processus, et donc la réduction des coûts et l’optimisation qualité.

C’est véritablement ceci, que l’on peut appeler du changement !